Quel est l’intérêt, pourquoi et comment utiliser le broyat de branche au potager ?

Le broyat de branche est un matériau très utile au potager, car il présente de nombreux avantages. Tout d’abord, il s’agit d’un excellent « engrais organique » qui peut être utilisé pour enrichir la terre et fournir des éléments nutritifs indispensables aux plantes. Ici nous utilisons des guillemets car le broyat en soit n’est pas un engrais ! Mais il va servir d’alimentation aux champignons, aux bactéries, puis aux insectes et vers qui vont décomposer ce broyat pour le transformer en humus, qui lui regorge d’éléments nutritifs pour les plantes.

Le broyat de branche est riche en carbone, qui est un élément essentiel à la structure du sol. En l’utilisant comme amendement, vous pourrez donc apporter de la matière organique (MO) à votre potager et améliorer la fertilité du sol.

 

La Matière Organique, à % égal, résultats différents

De manière générale, plus y à de matière organique, mieux c’est. Mais au-delà du taux de de MO, ce qui fait la fertilité c’est le rapport MO/Argile. Il est un bien meilleur indicateur de la fertilité que le simple taux de MO.

broyat végétaux. brf. carbone. permaculture

Dans une terre sableuse (argile = 7%) avec que 2% de Mo vous êtes le roi du pétrole !
Dans une terre argileuse (Argile = 20%), avec 2% de Mo vous êtes en enfer !

Le broyat de branches, un produit, 2 fonctions

En plus d’être un amendement naturel, le broyat de branche peut également servir de paillis. Lorsqu’il est étendu sur la surface du sol, il agit comme une couverture protectrice qui retient l’humidité, régule la température et évite l’évaporation excessive de l’eau. Le paillage à base de broyat de branche permet ainsi de maintenir un bon niveau d’humidité dans le sol, de réduire les besoins en arrosage et d’éviter la prolifération des mauvaises herbes. De plus, en se décomposant lentement, le broyat de branche enrichit la terre en matière organique, favorisant ainsi le développement des micro-organismes et des vers de terre, essentiels à la santé des plantes.

potager scolaire Genève. Broyat sapin

Où trouver le broyat ?

L’idéal est d’avoir des arbres, haies pour produire votre broyat dans votre propre potager, vous pouvez le broyer à l’aide d’un broyeur spécialement conçu à cet effet (ou le faire au sécateur, mais c’est plus long…). A noté que plus broyat est fin, plus vite il y est dégradé par le sol.

Vous pouvez également le récupérer lors de l’élagage des espaces verts autour de chez vous. Demandez auprès des déchèteries, auprès des élagueurs, des espaces verts de votre commune, ou d’un jardinier professionnel. Une fois obtenu, vous pouvez l’épandre directement sur la surface du sol autour de vos plantations. Il est recommandé de l’étaler sur une épaisseur d’environ 5 centimètres afin de couvrir efficacement le sol.

broyat. permaculture. brf

Broyat et faim d’azote

Le principal problème, risque avec le broyat, c’est la faim d’azote. Ce problème se pose lors qu’on enfouit le broyat, qu’on le mélange aux premiers cm de terre ET que le sol est pauvre en azote. A ce moment, pour commencer a dégrader le sol, la microbiologie vas puiser de l’azote dans le sol, laissant les plantes sans ressources pour se développer. Très facile à reconnaitre, les plantes deviennent jaunes, plus rien ne pousse (à part les légumineuses qui abritent des bactéries fixatrices d’azote dans leurs racines)
Pour se prémunir des faims d’azote :

Ne pas enfouir le broyat (du moins pas avant que le broyat commence à se décomposer et devienne noir)
Si vous le mélangez (pour augmenter très vite la fertilité et texture du sol, Cf intrants massifs), épandez un mélange 50/50 broyat/compost

 

broyat et faim d'azote. permaculture

Le broyat de sapins (et tout autre résineux)

On a tous entendu « sous un sapin rien ne pousse ! ». Et c’est vrai ! Mais c’est principalement dû au système racinaire superficiel du sapin qui accapare toute l’eau.

 » Le broyat de sapin c’est acide! « 

Si on se réfère aux études de l’ADEM, toute matière qui se composte passe par une phase acide. Mais en comparaison, la pelouse est bien plus acide que le broyat de résineux.

Vous ne savez pas quoi faire de vos sapins de noël, mangez-les !!!
(enfin, ne les mangez pas directement… donnez le à votre sol, nourrissez la vie du sol, elle nourrira vos plantes.)

permaculture. broyat résineux. BRF
permaculture. broyat. résineux

Broyat ou BRF ?

Le BRF, c’est du Bois Raméal Fragmenté. Il été l’objet d’étude dans les années 1970 par Edgar Guay, Lionel Lachance et Alban Lapointe, ingénieurs agronomes au Canada. Et pour pouvoir comparer ce qui est comparable, le BRF à été défini (de manière arbitraire) comme :

  • Des rameaux de l’année
  • Du broyat de branches de diamètre inférieur à 7cm
  • 20% max de résineux
  • Être fragmenter avec un broyeur
  • Le BRF doit être épandu 48H max après broyage
effet broyat vie du sol. BRF

Et non, le broyat de sapin ne nuit pas à la vie du sol…

Dans la pratique :

  • Trouver du BRF est très difficile
  • Trouver du BRF gratuit est quasi impossible
  • Pour avoir utilisé, sur une même parcelle, BRF et Broyat, nous n’avons pas vu de différences significative (le BRF se dégrade légèrement plus vite)
  • Le broyat c’est gratuit, et si il vient de vos haies, arbustes c’est encore mieux !
  • Le broyat de sapin est tout à fait utilisable
  • Le broyat de thuya aussi, il met juste 2 ou 3 ans à se décomposer
broyat sapin. brf

En conclusion

L’utilisation du broyat de branche au potager présente de nombreux avantages. En plus d’être un « engrais » organique à effet retard, il permet de nourrir les plantes et d’enrichir la terre en matière organique, de la structure et d’augmenter considérablement la réserve utile en eau de votre potager. Utilisé comme paillis, il aide à maintenir l’humidité du sol, à réguler sa température et à réduire le développement des mauvaises herbes. Pour en profiter pleinement, il est recommandé d’utiliser un broyat de branche bien décomposé, en l’épandant sur le sol à une épaisseur d’environ 5 centimètres. En utilisant le broyat de branche de manière responsable, vous contribuerez à la fertilité de votre potager tout en limitant le gaspillage des déchets végétaux et en stockant du carbone dans les sols.

Pour aller plus loin sur le sujet de broyat et du BRF

 

Dossier BRF (Ver de terre Production):

https://www.verdeterreprod.fr/wp-content/uploads/2019/05/Le-Bois-Ram%C3%A9al-Fragment%C3%A9-Plus-de-Carbone-pour-nos-sols.pdf

 

Le rôle du carbone en agriculture, par Pascal Boivin

https://www.youtube.com/watch?v=917z47-UgzA&t=6s

 

L’ADEM

https://librairie.ademe.fr/dechets-economie-circulaire/4021-conseils-sur-le-broyage-paillage-des-dechets-verts.html

 

BRF (HEPIA)

https://www.frij.ch/FileDownload/Download/3225

potager scolaire Genève