Greffer les tomates (et piments, aubergines, pdt)

Greffer les tomates (et piments, poivrons, aubergines) est une bonne solution pour augmenter la production de vos plantes tout en réduisant les risques de maladies et pathologies liées au système racinaire. Vigueur accrue, augmentation des rendements de votre potager et plus aucuns problèmes de nécrose apicale (les fameux « culs noirs »). On vous explique ici simplement les différentes techniques de greffes des tomates, le choix des porte greffes et quelles variétés greffer

Pourquoi greffer les tomates?

 

  • Pour augmenter la vigueur des plantes (comme pour certaines variétés de tomates délicieuses mais peu poussantes comme l’ananas noire)
  • Pour diminuer les problèmes liés au système racinaire (comme la nécrose apicale sur les tomates allongées type Cornue des Andes ou San Marzano
  • Pour diminuer les maladies liées aux racines (comme la maladie de la racine liégeuse, ou le fusarium sur les tomates ou les melons)
  • Pour optimiser l’espace dans des petits potagers ou en serre où la place est limité
greffer les tomates

Pourquoi greffer les aubergines et piments?

 

Ceux qui vivent dans des régions froides on forcement dû le remarquer, les aubergines stagnent un long moment après la plantation… C’est normal, l’aubergine est une plante qui nécessite une température de sol élevée pour démarrer sa croissance. En remplaçant le système racinaire d’une aubergine par celui d’une tomate, vous bénéficierez de tous les avantages de la tomate (vigueur et besoin moindre en température), sans les inconvénients de l’aubergine. Ce qui augmente considérément le rendement de l’aubergine.
 

Quels légumes peut-on greffer ?


Vous pouvez également greffer toutes les cucurbitacées. Une des greffes la plus pratiquée, c’est la greffe de melons sur courges et pastèques sur courges. Dans ces deux cas, les résultats sont spectaculaires en termes de production. Cette greffe est très efficace dans la protection de la fusariose du melon.

Le basilic grec (à croissance très lente) peut être greffé sur basilic de Crimée (très vigoureux)

greffer les légumes

La greffe c est pas naturel?

 « Tu fais de la permaculture et tu greffes les tomates ? Mais c’est pas naturel ! »

 La greffe, ou anastomose, est un procédé naturel, peu fréquent dans la nature, mais tout à fait possible. On parle alors d’anastomose aérienne ou d’anastomose racinaire (qui est plus fréquente). L’anastomose est un avantage évolutif qui permet aux plantes de mutualiser les ressources tout en minimisant les risques liés une croissance démesurée. (Mieux vaut lier 2 arbres de 20m qu’avoir un seul arbre de 40m, plus exposé aux tempêtes).  
Donc oui, la greffe c’est naturel, bien que dans la nature les aubergines ne se greffent pas seules sur les tomates… (en même temps, est-ce bien « naturel » de faire pousser des tomates en Suisse…)

greffe naturelle
la greffe c'est pas naturel

Anastomose du chêne (image de phototheque.enseigne.ac-lyon.fr )


Histoire de la greffe

 

Les êtres humains n’ont rien inventés, ils sont partis d’observations pour reproduire ce principe pour leurs usages. Les premiers écris sur les greffes d’arbres datent du 2em siècle avant notre JC, en Chine. La méthode a été ensuite importée en Europe durant l’antiquité. Les Grec et Romains largement participer à développer et diffuser la greffe.
Au 19em siècle, Lucien Daniel développe les techniques de greffes et commence à transposer les techniques de greffes sur les légumes


Choix du porte greffe

 

On vous conseil des porte greffes avec une forte vigueur et/ou des variétés résistantes aux maladies du sol ou à la nécrose apicale

Aujourd’hui, des variétés spécifiques ont été développées pour être utilisées uniquement en porte greffe comme les variétés :

  • Ground force F1 (Vigoureux et peu d’espace entre les fruits)
  • Protector F1 (vigoureux et résistant au fusarium)
  • Arnold F1 (Vigoureux et résistant aux nématodes et racine liégeuse)
  • Poivron Brutus F1 (pour les greffes de poivrons/piments)
  • Capsifort F1 (pour les greffes de poivrons/piments)
  • Poivron Ultron F1 (pour les greffes de poivrons/piments)

Porte greffe reproductibles :

  

Oui, ce sont des hybrides F1 (même si on n’est pas fan du concept…), car en plus de la génétique sélectionnée (vigueur et résistance), elle dispose du fait être une F1 du phénomène d’hétérosis qui ajoute encore plus de vigueur à la plante. Malheureusement pour les jardiniers, ces semences ne sont pas stables et vous ne pouvez pas les produire vous-même (d’autant plus qu’il y à des brevets déposés dessus qui interdissent leur reproduction)

  

Greffe de tomates sur la variété Petit moineau

 La tomate petit moineau est une variété paysanne (donc reproductible à l’identique facilement), elle est très vigoureuse, insensible à la nécrose apicale. Elle pourrait faire un candidat idéal pour être un porte greffe mais…elle est loin d’être parfaite.

En effet, elle à un diamètre de tige très fin, ce qui complique le travail de greffe et le timing des semis pour avoir des diamètres égaux entre le porte greffe et le greffon.

Bref, c’est bien pour se faire la main à moindres coûts, mais une fois les techniques acquises, ont vous conseil vivement d’utiliser d’autre portes greffes. 

Si vous souhaitez greffer sans acheter des graines F1, vous pouvez tout simplement utiliser la variété (ci possible une variété de tomate cerise) la plus vigoureuse de vos tomates pour l’utiliser comme porte greffe. (Nous, on au aura tendance à utiliser la variété Viollet Jasper)

principe du greffage des légumes

Choix des variétés à greffer

 

On recommande vivement de greffer les variétés de tomates cornue et allongée (et globalement toutes celles sensibles à la nécrose apicale) comme la variété Cornue des Andes, San Marzano ou Tulip yellow

Les autres variétés à greffer sont les variétés excellentes, et peux productives comme les tomates ananas noire, Jaune du Lac de Bret, Wolverine… Sur ces variétés on peut avoir des rendements multipliés par 3 par rapport à des plants non greffés.

Pour faire simple, toutes les variétés de notre rubrique « les meilleurs tomates » sont des bonnes candidates à la greffe

Et bien évidement, à peu prêt toutes les variétés d’aubergines

Peut-on greffer des variétés de tomates cerises ?

Oui, mais l’intérêt est faible… Les tomates cerises sont généralement plutôt vigoureuse et très peu sensible au cul noir… donc pas grand intérêt à greffer les tomates cerises.

 

Compatibilité et avantages


Toutes les plantes de la famille des solanacées (tomates, piments, aubergines, pomme de terre et physalis) sont compatibles à la greffe. Seulement, certains mélanges sont plus pertinents que d’autres. Par exemple, il n’y a aucun intérêt à greffer une tomate sur une aubergine (dont le système racinaire est plutôt faiblard…)

greffer les tomates

Matériel nécessaire 

  • Greffons et porte greffes
  • Scalpel ou cutteur
  • Désinfectant
  • Pinces à greffes
  • Zone de confinement (boite de rangement en plastique ou bouteilles coupée en 2)
  • Un guide pour les coupes (optionnel)
  • Mèche de perceuse (pour la greffe au cure dent)
matériel pour les greffes de légumes

Les différentes méthodes de greffage

Ci-dessous les différentes méthodes de greffage. Le choix de la technique dépend de plusieurs facteurs :

  • La taille des greffons/porte greffes disponibles
  • La disponibilité d’une zone de confinement
  • De vos habitudes et préférences
différents type de greffe des tomates et aubergines

Greffe des tomates à la japonaise
 

C’est la méthode la plus efficace (pour nous). Elle consiste à faire une coupe, droite ou avec un angle de 45° (on préconise celle avec un angle à 45°) sur le greffon et le PG. On place alors le greffon sur le porte greffe.
ATTENTION : les 2 parties doivent être de même calibre pour augmenter vos chances de réussite.

On vous conseil de :

  • Couper le porte greffe avec un angle à 45° (en dessous des cotylédons pour éviter les rejets)
  • Placer la pince sur le PG
  • Couper le greffon (au dessus des cotylédons)
  • Incérer le greffon en ouvrant la pince déjà en place pour le poser sur le PG
  • Placer en confinement 15 jours
greffe des tomates à la japonaise

Greffe de tomate en fente

C’est la même technique que pour la greffe des arbres. Cette technique permet de greffer des plantes de diamètres différents. Et permet également de glisser 2 greffons dans le porte greffe pour faire des tomates avec plusieurs variétés (mais le taux de réussite est beaucoup plus faible avec 2 greffons)

Marche à suivre :

  • Couper la tête du PG (en dessous des cotylédons si possible)
  • Faire une fente verticale sur 5 à 7mm environ
  • Couper le greffon en double biseau
  • Tailler en fente les 2 côtés du greffon pour exposer un maximum de cambium (zone qui sert à la soudure)
  • Ajouter la pince
  • Placer en confinement 15 jours
greffe en fente de tomate

Greffe de tomate au cure dent


Cette méthode est très pratique pour greffer des sujets de taille très différentes. C’est presque toujours le cas quand on veut greffer des aubergines sur tomates.

Marche à suivre :

  • Couper la tête du PG (en dessous des cotylédons si possible)
  • Faire un trou avec la mèche de perceuse (diamètre 1.5 ou 2mm) à la verticale sur 5 à 7mm environ
  • Couper le greffon en pointe (comme un crayon)
  • Ajouter la pince
  • Glisser le greffon dans le trou du PG en ouvrant la pince déjà en place
  • Placer en confinement 15 jours
Greffe de tomate au cure dent

Greffe par approche

C’est la méthode qui, selon nous, est la plus simple à réaliser pour des débutants. Même si la manipulation demande un peu plus de dextérité et de précision. Elle permet de greffer des plantes de différentes tailles, mais c’est surtout la seule méthode de greffe qui ne demande pas de confinement.

Marche à suivre :

  • Faire une entaille à 75 ou 80° dans un sens sur le PG
  • Faire une fente à 75° sur 5 à 7mm environ dans l’autre sens sur le greffon
  • Glisser la pointe du greffon dans le la fente du PG
  • Ajouter la pince
  • Placer les plantes dans le même pot
  • Attendre 15 jours (sans confinement)
  • Couper la base du greffon pour que la greffe ne soit plus alimentée que par le PG
greffe tomate par approche

Phase de confinement 

C’est la clef de la réussite de la greffe ! Le moment critique pour toutes les méthodes de greffes (hormis pour la greffe par approche).

Privée de circulation entre les feuilles et la racines, la plante aura tendance à se dessécher si on ne l’aide pas. L’idée est donc de placer la plante « à l’étouffée » dans une zone saturée en humidité (hygrométrie proche de 100%) pour l’empêcher de transpirer et sécher. Pour cela, on vous conseil de mettre une serviette mouillée au fond et de vaporiser de l’eau sur les plantes et les parois avant de la fermer.

Important: La zone de confinement dois avoir une temperature entre 24 et 26°C

Cette zone humide devra également être placée dans un lieu à l’abris de la lumière directe. Au fil des jours, et de la cicatrisation, on allègera progressivement le confinement.

confinement des plants de tomates greffés
  • Les premiers jours, J1 à J4

Vaporiser les feuilles et les parois de la boite
Placer un linge sur la boite pour limiter la lumière.
Ne pas ouvrir la boite

  • J5 à J7

Ouvrir la boite 10min par jours

  • J8 à J15

Ouvrir la boite 30min, puis 1h le lendemain, puis 2h le jours d’après…

  • J15 à J20

Sortir les plantes du confinement et les placer à mi ombre

  • J20

Placer les plants au soleil. Normalement, ils ne devraient pas avoir fier allure… ce qui est logique après un tel traitement. Mais rassurez-vous, ils vont vite reprendre et dépasseront bientôt les plants non-greffés

 

Greffer 2 variétés de tomates sur différentes sur une même plante

C’est pas simple, ça prend du temps et ça sert pas à grand-chose… Mais c’est fun et c’est possible. Pour cela vous avez 3 options :

  1. Faire une greffe à la japonaise, puis dans un deuxième temps, faire une greffe par approche par-dessus.

Ou

  1. Faire une double greffe par approche des 2 variétés sur le PG. Quand la greffe à cicatrisée, coupez la tête du PG

Ou

  1. Faire une greffe en fente, soit avec 2 greffons dans une même fente, ou faire 2 fentes sur le PG pour y placer 2 greffons (ATTENTION, c’est de loin la méthode qui donnera le moins de résultats)
2 variétés greffées sur une plante

Autre méthode pour faire des doubles tomates (sans confinement)

greffer 2 variétés de tomates sur un plant

Quand faire les greffes de tomates ?

 

Ça dépend… Mais comptez environ 4 à 5 semaines entre la greffe et la plantation. Donc pour des plants qui iront en serre mi avril, vous pouvez débuter les greffes mi-mars. (et donc semer entre mi et fin février)

Pour des plants qui iront en extérieur à la mi mai, vous pouvez faire les greffes en jusqu’à mi avril (pour des semis mi mars)

On peut greffer des plants à partir de 1.5 mm d’épaisseur (la taille des pinces), mais vous pouvez également greffer des tomates d’1cm de diamètre. 

Dans tous les cas, notre astuce pour avoir des greffons et PG de la même taille au moment de la greffe. Nous semons les greffons, quand ils lèvent, on sème les PG (qui poussent plus vite et rattraperons les greffons)

Conseils

  • Ne pas secouer les plants greffés, même après 20 jours, la cicatrisation n’est pas encore complète. Les plants risquent de casser
  • Ne pas retirer la pince ! Elles sont faites pour tomber seules quand la tige s’épaissie
  • Notez les dates ! (sur les pots, mais aussi sur un cahier pour avoir une référence pour l’année prochaine)
  • Ne vous découragez pas si la réussite est mitigée après votre premier essai.
  • Acheter des pinces différentes tailles
  • Quand vous coupez la tête de PG, vous pouvez en faire une bouture dans un verre d’eau pour faire une greffe ultérieurement (mais attention aux risques de rejets accrus)
  • Attention de ne pas enterrer le point de greffe à la plantation, le greffon va émettre des racines et se désolidariser du PG

  

Greffes et idées reçues

 

  • Les tomates font greffées font des plus gros fruits

Non pas vraiment… mais ça aide à avoir des calibres homogènes (beaucoup de gros fruits sur des tomates qui sont sensés faire des gros fruits)

  • Les tomates greffées sont plus résistantes à la sècheresse

Non et oui…. Le système racinaire d’un plant greffé est plus puissant, donc explore mieux le sol. Donc oui dans certaine mesure, mais rien de bien significatif.

  • Les tomates greffées sont plus résistantes au mildiou

Non, la résistance du PG intervient sur la racine. Les tomates greffées sur des PG « résistants » sont justes résistants aux maladies du sol. Pas au mildiou.
En revanche, en cas d’attaque précoces de mildiou (genre après des grosses pluies en Juin) les plants greffés, plus vigoureux, se défendent plutôt bien à des légères attaques. Mais en fin de saison, les plants greffés tombent malade en même temps que les autres.

  • Les tomates greffées sont plus précoces

Oui et non… ici aussi, la durée de maturation des est inscrit dans la génétique du greffon. Cependant, un plant greffé gère mieux la production de fruits sur plusieurs branches.

  • La greffe change la saveur des tomates

Non, le goût est défini par le greffon.

  • Pour une greffe par approche, est ce utile de laisser les 2 racines ?

Avoir 2 racines ne doublera pas vos récoltes… et ne doublera pas non plus le nombre de racines (qui est proportionnel au volume aérien de la plante). Le risque de maladies racinaire sera augmenté si vous gardez la racine du greffon. Donc mauvaise idée, coupez la racine du greffon.

  • Les plants greffés du commerce sont trop chers

Greffer des légumes (tout comme des arbres) nécessite des manipulations, des compétences, de l’espace et comporte de nombreux risques de pertes. Tout ce ceci à un coût. Personnellement, on préfère mettre plus dans un plant d’aubergine greffé et avoir une plante qui se couvre de fruits, plutôt qu’un plant non-greffé qui produit très peu. Idem pour les tomates qui risquent ne rien produire à cause des culs noirs.

Vous avez trouvé cet article instructif ? n’hésitez pas à consulter notre blog potager

Créer une mare dans son jardin

Créer une mare dans son jardin

Vous souhaitez aménager une mare dans votre jardin mais vous ne savez pas exactement comment vous y prendre ? Quelle est la profondeur minimum, quel matériau utiliser pour installer son bassin, ou quelles plantes installer? Nous répondrons à vos questions dans cet...

lire plus
Utiliser le broyat de branche au potager

Utiliser le broyat de branche au potager

Quel est l’intérêt, pourquoi et comment utiliser le broyat de branche au potager ? Le broyat de branche est un matériau très utile au potager, car il présente de nombreux avantages. Tout d'abord, il s'agit d'un excellent « engrais organique » qui peut être utilisé...

lire plus